Point sur le nouveau bonus-malus 2015 13/01/2015 Au premier janvier 2015, le nouveau bonus-malus gouvernemental prend effet. Malgré le durcissement du barème, Audi dispose de plus de 110 motorisations « neutre ».

L’électrique et l’hybride encouragés

Instauré en 2008, le bonus-malus connaît un durcissement régulier visant à encourager le renouvellement du parc.
Dans cet esprit, le bonus 2015 exclut les véhicules à motorisation thermique.
La tranche de 61 à 90 g de CO²/km, bénéficiant d’un bonus de 150 € en 2014, devient neutre.

Le nouveau barème encourage désormais l’acquisition de véhicules électriques et hybrides.
Dans ce cadre, les véhicules électriques profitent d’un bonus écologique de 6 300 € (limité à 27 % du prix du véhicule électrique batterie incluse).
Pour les véhicules hybrides rechargeables dont les émissions sont comprises entre 21 et 60 g de CO², comme l’Audi A3 Sportback e-tron, le bonus maximum est de 4 000 € (limité à 20 % du prix TTC du véhicule batterie incluse)*.
Une catégorie spécifique est destinée aux véhicules hybrides non rechargeables dont les émissions sont inférieures à 110 g de CO2/km : ils profitent d’un bonus écologique de 2 000 € (maximum 5 % du prix du véhicule, 1 000 € minimum).

Le malus, quant à lui, s’applique dès 131 g de CO²/km.
Ses tranches et ses montants restent inchangés par rapport à 2014 : de 131 à 135 g de CO², 150 € ; de 136 à 140 g, 250 € ; de 141 à 145 g, 500 € ; de 146 à 150 g, 900 €.
À partir de 151 g, l’effet est lourdement pénalisant : 1 600, 2 200, 3 000, 3 600, 4 000, 6 500 €, et même 8 000 € au-dessus du plafond des 200 g.

Une large gamme Audi sans malus

La marque Audi accompagne ce système de bonus-malus avec des motorisations à injection directe efficientes, en essence (TFSI) comme en diesel (TDI).
Elles sont complétées par la technologie « Cylinder on Demand (CoD) », qui permet de déconnecter plusieurs cylindres quand le moteur fonctionne à charge partielle, diminuant ainsi consommation et émissions.
L’efficience chez Audi est mise en exergue avec la gamme ultra, dotée, pour chaque modèle, des motorisations les plus efficientes combinées à l’optimisation des masses et à des technologies de pointe afin de générer des consommations et des émissions de CO2 extrêmement faibles (tranche neutre).
Cette gamme intéressera notamment les professionnels, doublement sensibles à la maitrise des coûts du carburant et des charges fiscales liées à la TVS (taxe sur les véhicules de société), taxe basée directement sur les émissions de CO².
A titre d’exemple, l'Audi A3 1,6 TDI 110 ch ultra bénéficie d’émissions de CO² de 85gr/km. Les autres modèles ne sont pas en reste et proposent des motorisations à la fois puissantes et efficientes, à l'image de l'Audi A7 V6 3.0 TDI 218 ch ultra n'émettant que 122 g de CO²/km (tranche neutre).

Bonus de 4000 euros pour la technologie e-tron

Bonus de 4.000 e en 2015 poiur l"Audi A3 Sportback e-tronLes professionnels pourront également se laisser séduire par la nouvelle Audi A3 Sportback e-tron, premier véhicule compact premium doté de la technologie hybride rechargeable, développant 204 ch et générant 35 g de CO²/km, ce qui lui permet de bénéficier du bonus de 4 000 €* !