La technologie Quattro franchit le cap des 5 millions ! 20/03/2013 La cinq millionième Audi équipée de la transmission intégrale permanente Quattro vient de sortir de la chaîne de montage. Il s’agit d’une Audi A6 allroad quattro 3.0 TDI produite sur le site de Neckarsulm en Allemagne. Retour sur une technologie légendaire née il y a 33 ans.
Technologie Audi Quattro

Nouveau record pour une technologie à succès

> Cinq millions de véhicules équipés dans le monde… Un nouveau record qui témoigne du rôle clé de la transmission quattro dans les domaines de la sécurité et de la sportivité. Les chiffres sont édifiants. En 2012, plus de 43 % des clients dans le monde ont choisi un modèle équipé de la transmission intégrale quattro. En tête, l’Audi Q5 avec plus de 205 600 modèles vendus. La marque aux anneaux affiche une large gamme équipée du système quattro. Somme de toutes les carrosseries, moteurs et transmissions disponibles : 140 véhicules. Une technologie de série sur les Audi Q7, R8, A4 et A6 allroad quattro, ainsi que sur les fleurons sportifs S et RS. En option sur les autres modèles.

Une technologie d’avance

Depuis son invention en 1980, la technologie quattro n’a cessé de se perfectionner, rendant la conduite des modèles Audi toujours plus dynamique et sécurisante. Il existe aujourd’hui 3 versions de ce système : le quattro, le quattro avec différentiel central à pignons en couronne et le quattro avec différentiel Sport. Le principe est simple, la transmission intégrale permanente quattro répartit le couple de manière variable et intelligente entre les essieux avant et arrière selon les conditions de conduite. Exemple : au démarrage, le couple est porté essentiellement sur l’arrière pour apporter plus de motricité aux roues arrière plus sollicitées par l’effet de cabrage. La nouvelle génération avec différentiel central à pignons en couronne, inaugurée en 2010 sur l’Audi RS 5, permet même une répartition asymétrique du couple sur un même essieu en freinant la roue intérieure au virage, pour une plus grande stabilité en courbes. Ce système peut être complété en option par le différentiel Sport (différentiel à vecteur de couple) qui accentue la précision et la rapidité d’entrée et de sortie en virages, sans aucune perte de couple, en accélérant la vitesse de rotation d'une roue arrière par rapport au côté opposé. Agilité, capacités d’adhérence élevées, trajectoires assurées, meilleur équilibre du véhicule, vivacité du comportement en virage…, la technologie quattro confère aux modèles Audi une attitude dynamique et une sécurité accrue quelle que soit la route et les conditions météorologiques.

Une légende sur route née de la compétition automobile

En 1980, la première Audi quattro est présentée au salon international de Genève. Dès 1981, Audi entre en lice dans les compétitions internationales avec la technologie quattro et bouleverse toutes les références. En 1982, Audi remporte en rallye le championnat du monde des constructeurs. Consécration en 1984, pour la première fois Audi remporte le titre de champion du monde. Triomphe en 1987, au volant d’une Audi Sport quattro S1 de 600 ch, Walter Röhrl bat des records sur les 156 courbes de Pikes Peak dans le Colorado. Audi se lance ensuite dans les courses de voitures de tourisme en prenant part à la compétition Trans-Am de 1988 aux États-Unis. D’entrée de jeu, la marque aux anneaux remporte le titre. En 1990, Audi s’engage dans le championnat du DTM (Deustche Tourenwagen Meisterschaft) avec le puissant V9 quattro piloté par Hans Stuck. Encore une fois, le titre est remporté par la marque aux anneaux. En 1996, l’Audi A4 quattro Supertouring, est engagée dans 7 championnats nationaux sur 3 continents… les 7 titres sont remportés par Audi. Deux ans plus tard, les autorités européennes interdisent presque complètement les systèmes à quatre roues motrices dans les compétitions de voitures de tourisme… jusqu’en 2012. La puissante Audi R18 e-tron quattro remporte une double victoire au championnat du WEC 2012 (World Endurance Championship). Quattro, l’histoire d’un succès en compétition.